Limiter les informations personnelles

Toutes les informations ne sont pas bonnes à être criées sur les toits. Réfléchissez bien avant de partager publiquement des contenus, étant donné qu'ils pourront être copiés, partagés de nouveau et diffusés à travers le Web par n'importe qui. Sensibilisez vos enfants à la question de la protection de leurs informations personnelles en ligne. Aidez-les à publier les données qu'ils souhaitent partager et à protéger celles qu'ils veulent garder privées. Certains services, tels que Google+, proposent des paramètres de partage plus stricts pour les adolescents que pour les adultes. La plupart des services sont d'ailleurs personnalisables en fonction des besoins de chaque membre de la famille. Aidez vos enfants à distinguer les informations qu'ils peuvent partager publiquement, de celles qu'il vaut mieux réserver à un cercle restreint d'amis et de celles qui doivent rester privées.

Conseils de nos partenaires

Child Focus

Quelle quantité d’informations personnelles peut-on intégrer dans son profil sur un réseau social?

Internet et certainement les réseaux sociaux ne sont pas les « meilleurs amis » des informations personnelles. Les médias font souvent état d’abus des données personnelles en ligne. La quantité d’informations personnelles que vous divulguez via les réseaux sociaux dépend des personnes qui ont accès à votre profil. Si ce dernier est uniquement visible pour vos frères et sœurs, vous pouvez y mettre plus d’informations que s’il est accessible au monde entier. La meilleure combinaison ? Un profil bien protégé (voir ci-dessous), uniquement accessible à vos amis. Il est recommandé d’être vigilant au niveau des données de contact, comme une adresse complète ou un numéro de téléphone. On ne sait jamais…

Si vous vous demandez si une photo convient pour être mise en ligne, posez-vous la question de savoir si vous la laisseriez voir à votre grand-mère ou si vous accepterez encore dans 30 ans que cette photo de vous soit en ligne. Ce que vous mettez sur Internet y sera pour toujours.

Comment définir son profil sur un réseau social sans prendre de risques?

Communiquer en ligne via les réseaux sociaux, c’est super ! Il convient cependant de protéger le mieux possible votre profil, afin que les personnes qui ne vous connaissent pas n’y aient pas accès. Paramétrez donc votre profil de sorte qu’il ne soit visible que pour vos amis.

Sur certains réseaux sociaux, vous pouvez aller un pas plus loin et établir une distinction entre différents « groupes » amis. Vous pouvez, par exemple, choisir de ne montrer une photo qu’à votre groupe amis et non pas à votre groupe famille. Le paramétrage nécessite un peu de travail, mais il constitue une excellente manière de protéger au mieux vos données. Chaque fois que vous ajoutez un nouveau contact, vous devez également décider dans quel groupe vous voulez placer cette personne. L’idéal est bien entendu de laisser les paramètres de confidentialité généraux pour l’accès au profil (qui a accès à mon profil) sur « amis uniquement », afin que vous deviez d’abord approuver une personne (et éventuellement l’ajouter à un groupe d’amis) avant qu’elle ait accès à votre profil.

PS : si vous avez bien lu ce qui précède, vous aurez remarqué que votre enfant peut parfaitement vous cacher en tant que parent une photo sur son profil et ce, sans que vous le remarquiez. Il est donc recommandé aux parents qui ont accepté leurs enfants comme amis sur un réseau social de ne pas oublier de discuter de temps à autre avec eux de ce qu’ils peuvent et ne peuvent pas faire, et de procéder ensemble à un contrôle.

Mon enfant a 10 ans et souhaite créer un profil sur un réseau social. Peut-il le faire?

En principe, il faut avoir 13 ans avant de pouvoir créer un profil sur un réseau social. En réalité, rien n’empêche les enfants plus jeunes de le faire (et donc « tout simplement » de mentir sur leur âge). Il y a donc un grand nombre d’enfants de 10 à 12 ans qui ont un profil sur un réseau social. En tant que parent, vous ne devez pas nécessairement accepter que votre enfant ait un profil parce que d’autres enfants en ont un. C’est vous, en tant que parent, qui décidez si vous trouvez que votre enfant est prêt ou pas pour avoir un profil. Le fait que votre enfant crée un profil n’est pas un problème pour vous ? Discutez avec lui et expliquez-lui très clairement les risques potentiels. Apprenez aux jeunes enfants à ne communiquer qu’avec des personnes qui sont aussi leurs ami(e)s dans la vraie vie. Participez à l’élaboration du profil et veillez à ce que le paramétrage concernant la vie privée soit aussi strict que possible, afin que votre enfant ne puisse partager des informations qu’avec des personnes qu’il connaît.

Comment puis-je protéger mes enfants contre d’autres personnes qui publient leur photo?

Tout le monde à un « droit à l’image ». Celui-ci prévoit le droit de décider si une photo ou un film dans lesquels vous êtes clairement reconnaissable peuvent ou non être publiés. En principe, il faut demander l’autorisation d’une personne avant de placer sa photo sur un profil. Pour des enfants mineurs, cette autorisation doit même être demandée aux parents. Mais en réalité, les choses se passent parfois autrement. Non seulement les enfants eux-mêmes ne connaissent pas ce droit à l’image, mais les parents ne sont pas non plus informés de son existence.

Donc, si quelqu’un a placé une photo clairement reconnaissable de votre enfant en ligne, vous pouvez vous y opposer. Adressez-vous d’abord à la personne qui a posté la photo. Dites-lui que vous n’appréciez pas que cette photo soit en ligne et exigez sur la base du « droit à l’image » qu’elle soit retirée. Si cela ne suffit pas, vous pouvez contacter le fournisseur du site et l’informer du problème. Enfin, vous pouvez signaler la violation de ce droit à votre service de votre police local.

PS : apprenez également à votre enfant ce qu’est le « droit à l’image ». Il sera ainsi un peu plus prudent s’il veut mettre lui-même sur son profil des photos d’autres personnes.

Outils de sécurité

Découvrez les outils de sécurité Google conçus pour aider votre famille à surveiller sa réputation en ligne.

YouTube

Gérer les commentaires sur YouTube

Si un utilisateur publie des commentaires gênants sur vos vidéos ou votre chaîne, vous pouvez le bloquer sur YouTube. De cette manière, il ne pourra plus commenter vos publications ni vous envoyer des messages privés.

En savoir plus

Pour bloquer quelqu'un sur YouTube, accédez à la page de sa chaîne, dont l'URL devrait se présenter comme suit : www.youtube.com/user/NOM.

Accédez à l'onglet "À propos", puis cliquez sur l'icône en forme de drapeau.

Enfin, cliquez sur "Bloquer un utilisateur".

YouTube

Partager ses vidéos avec un public choisi

Que vous souhaitiez rendre votre vidéo publique, la partager avec quelques amis ou la conserver à titre privé, vous disposez du paramètre de confidentialité adéquat. Sur YouTube, les vidéos sont publiques par défaut, mais vous pouvez aisément modifier les options de la section "Paramètres de confidentialité" lorsque vous en importez une. Si vous changez d'avis par la suite, vous pouvez modifier le paramètre de confidentialité des vidéos déjà importées.

En savoir plus

Pour modifier les paramètres de confidentialité, accédez au gestionnaire de vidéos.

Identifiez la vidéo concernée, puis cliquez sur le bouton "Modifier".

Ouvrez le menu déroulant "Paramètres de confidentialité".

Sélectionnez "Publique" pour partager votre vidéo avec tous les internautes, "Non répertoriée" pour la partager avec des utilisateurs disposant du lien permettant d'y accéder ou "Privée" pour la partager avec des utilisateurs spécifiques.

Cliquez sur "Enregistrer les modifications".

Google+

Bloquer les tags ou les commentaires indésirables

Si vous ne souhaitez plus voir les posts d'un utilisateur sur Google+, vous pouvez bloquer cette personne : sur son profil, sélectionnez l'option "Signaler/Bloquer [nom de la personne]". Vous pouvez également masquer certains posts pour ne plus les voir apparaître dans votre flux.

En savoir plus

Pour bloquer quelqu'un, accédez à son profil depuis un ordinateur de bureau.

Sur le côté du profil, cliquez sur "Signaler/Bloquer [nom de la personne]".

Confirmez votre choix.

Google+

Choisir les personnes dont vous souhaitez suivre l'activité

Que faire lorsqu'un utilisateur vous ajoute à ses cercles, alors que vous n'avez pas l'intention d'interagir avec lui ? Si vous ne souhaitez pas le bloquer, contentez-vous de le masquer. Vous ne recevrez plus de notifications concernant cet utilisateur ou sa page.

En savoir plus

Ouvrez Google+.

Accédez au profil ou à la page de l'utilisateur en question.

Cliquez sur la flèche située sous sa photo de profil et ses informations.

Sélectionnez "Masquer [personne/page]".

YouTube

Contrôler les discussions relatives à vos vidéos

Vous pouvez très facilement modérer les commentaires sur votre chaîne YouTube. Ainsi, vous avez la possibilité de supprimer des commentaires, ou de ne publier les commentaires de certaines personnes ou contenant certains mots clés qu'après les avoir contrôlés.

En savoir plus

Pour modérer un commentaire, cliquez sur la flèche dans l'angle supérieur droit de celui-ci afin d'afficher vos options.

Cliquez sur "Supprimer" pour retirer le commentaire de YouTube.

Sélectionnez "Exclure de la chaîne" pour empêcher l'utilisateur de poster d'autres commentaires sur vos vidéos et votre chaîne.

Dans la section Commentaires des paramètres, vous pouvez désactiver complètement les commentaires ou demander à les approuver avant publication.

Grâce aux paramètres des commentaires, vous pouvez empêcher certains utilisateurs de publier des commentaires sur votre chaîne et bloquer ceux contenant certains mots.

Autres outils de sécurité